image_pdfimage_print
Obéir

Le devoir de désobéir

Obéir

Il y a des moments dans la vie où il faut savoir désobéir. Laissez-moi vous illustrer cela par les deux histoires ci-dessous : l’une expliquée par M. Andrew Carnegie, l’un des plus grands industriels de son époque, et la seconde expliquée par le biographe de Steve Jobs. Bonne lecture.

Un principe faux par M. Andrew Carnegie

Andrew_Carnegie,_three-quarter_length_portrait,_seated,_facing_slightly_left,_1913“Un axiome faux que vous entendrez souvent et contre lequel je veux vous mettre en garde est le suivant : obéissez aux ordres, même s’ils ruinent vos patrons. Ne faites pas cela. Ce n’est pas une règle à suivre pour vous. Toujours, enfreignez les ordres pour sauver vos patrons.  Lire la suite de à proposLe devoir de désobéir

Cible

Si ce que vous faites ne marche pas, essayez autre chose

Dans la vie de tous les jours, nous agissons de façon plus ou moins automatique en regard de nombreuses situations récurrentes. Ainsi, rentrons-nous souvent dans des boucles de répétition, sans même y penser. A un même stimulus, une même réponse. Au début, cette dernière a certainement été réfléchie. Ensuite, elle est devenue automatique, voire inconsciente.

Pour illustrer ce propos, prenons l’exemple de la conduite automobile. Rappelez-vous tout ce à quoi vous aviez besoin de penser pendant vos cours de conduite et faites le point maintenant que vous êtes expérimentés! Vous avez tout simplement intégré des processus d’action-réaction pour lesquels vous n’avez plus du tout besoin de réfléchir.

Cette façon d’agir vaut aussi pour les situations qui ne fonctionnent pas.

Combien de fois avez-vous réitéré une action, sans les effets escomptés, en réponse à une situation donnée ?

Cible Lire la suite de à proposSi ce que vous faites ne marche pas, essayez autre chose

Hommeorchestre

Êtes-vous Homme-Orchestre ou plutôt Chef d’Orchestre ?

Hommeorchestre

Il existe deux manières de gérer un projet, et qui sont diamétralement opposés.

D’un côté, nous trouvons, l’Homme-Orchestre. Il s’agit de la personne qui fait tout, toute seule. C’est une méthode qui peut fonctionner car vous avez une vision sur tout et également des détails. Le problème de cette approche, c’est que vous avez une capacité limitée. Combien d’instruments pouvez-vous jouer en même temps ? Et trouvez-vous que le résultat est harmonieux ?

Et de l’autre côté, nous avons le Chef d’Orchestre. Il possède également une vision d’ensemble, et une vision de détail. Saviez-vous qu’il possède toutes les partitions de l’ensemble des instruments dirigés ? Les avantages sont nombreux. Le chef d’orchestre possède une puissance illimitée, il est possible de rajouter autant de musiciens que de places disponibles dans l’orchestre. Le résultat est infiniment plus harmonieux que la musique provenant de l’homme-orchestre. D’ailleurs, écouteriez-vous pendant une heure une symphonie jouée par un chef d’orchestre, ou par un homme-orchestre ?
Lire la suite de à proposÊtes-vous Homme-Orchestre ou plutôt Chef d’Orchestre ?

IND_15_15_01[1]

Les 11 secrets qui font un bon chef

IND_15_15_01[1]

Devenir un bon chef impose de posséder un certain nombre de qualités. Napoléon Hill nous livre les 11 secrets pour devenir un bon chef :

1. Le courage à toute épreuve : Il est basé sur la connaissance et la confiance en soi. Aucun subordonné ne désire être dirigé par un chef qui manque de confiance en soi et de courage. Aucun subordonné intelligent ne sera dominé longtemps par un tel chef.

2. La maîtrise de soi : Celui qui n’est pas capable de se maîtriser ne pourra jamais maîtriser les autres. La maîtrise de soi est un puissant exemple que le plus intelligent des subordonnés voudra retenir.

3. Un sens aigu de la justice : S’il n’a un sens aigu de la justice et de l’équité, aucun dirigeant ne pourra commander longtemps ni conserver le respect de ceux qu’il dirige. (C’est d’ailleurs pour moi l’une des valeurs les plus importantes.)
Lire la suite de à proposLes 11 secrets qui font un bon chef

Empty chair

Pourquoi être un bon manager est-il ennuyeux ?

Empty chair

Savez-vous pourquoi les industriels ajoutent des odeurs au produit ménager ?

Tout simplement parce que certains produits ménagers ne sentiraient rien. Et bien que pouvant être efficace, les consommateurs auraient le sentiment que le produit est inefficace.

(Par exemple, l’Acide sulfamique de formule NH2SO3H est un solide cristallin blanc, incolore et inodore, soluble dans l’eau.)1

Ce phénomène se nomme l’ignorance de l’Absence. Lire la suite de à proposPourquoi être un bon manager est-il ennuyeux ?

Vision

Quelles sont vos valeurs ? Et l’intégrité alors ?

Vision

Connaissez-vous quelles sont vos propres valeurs ? Pour les déterminer, regardez autour de vous, et posez-vous la question suivante : « Quelles sont les personnes autour de vous que vous appréciez ? ». Lire la suite de à proposQuelles sont vos valeurs ? Et l’intégrité alors ?